La 4ème édition des journées portes ouvertes de la presse togolaise, lancée jeudi à Lomé

La quatrième édition des Journées Portes Ouvertes (JPO) de la presse togolaise ont été officiellement lancée jeudi à l’Agora Senghor de Lomé, lors d’une cérémonie présidée par Octave Olympio, président par intérim de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la communication (HAAC).

Feature image

Plusieurs autres personnalités dont Me Kokou Koffigoh (ancien premier ministre) étaient présentes, Aimé Ekpé (OTM) et M. Kazadi (PNUD) étaient présents.

Initiée par le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) depuis 2014, ces JPO de la presse togolaise, sont des journées dédiées aux professionnels des médias, qui exposent au grand public l’historique de la presse togolaise mais aussi les manquements, les défis et les perspectives des médias.

L’organisation de la 4ème édition coïncide avec la célébration des 10 ans du CONAPP et la situation sociopolitique qui prévaut dans le pays. Ainsi, un accent particulier sera mis sur le rôle des médias en période de crise.

Selon Jean-Paul Agboh Ahouélété (président du CONAPP), cette 4ème édition des journées portes est une occasion de célébrer la presse togolaise, mais aussi une occasion de rencontre entre les professionnels des médias et tous ceux qui nous suivent au quotidien (lecteurs, auditeurs, spectateurs). "Il s’agit donc de montrer l’arrière cours de la presse togolaise, de montrer comment se fait le journalisme en général", a-t-il expliqué.

"Notre pays traverse une crise politique importante, c’est pourquoi nous avons inscrit au programme de ces journées portes ouvertes, plusieurs tables rondes pour réfléchir sur le rôle et à la responsabilité des médias en période de crise. Et nous avons à nos côtés cette année, des patrons de presse de la Guinée et du Bénin pour partager avec nous leurs expériences", a-t-il précisé.

Dans le cadre de la célébration de son 10ème anniversaire, le CONAPP a élaboré un mémorandum de 10 propositions, pour améliorer la situation de la presse, la rendre plus professionnelle et plus viable, pas seulement pour les patrons, mais aussi et surtout pour les journalistes qui travaillent dans les organes de presse.

"Dans le soucis de bâtir une presse responsable, l’instance de régulation des médias voudrait voir le CONAPP intensifier la formation des professionnels des médias en vue du respect scrupuleux de la déontologie et de l’éthique. Je voudrais par ailleurs rassurer le CONAPP que ses recommandations seront prises en compte dans le code de la presse et de la communication qui est en révision actuellement", a indiqué M.Olympio.

Ce dernier a invité les journalistes à profiter de ces festivités pour mettre un accent particulier sur l’évolution des organes vers de véritables entreprises de presse et à réfléchir à l’adoption de la convention collective des professionnels du journalisme.
La cérémonie de lancement a été suivie d’une visite de stand, où sont exposés d’anciens outils de travail et journaux. Cette première journée a été également marquée par une animation en direct du site de ces JPO, d’émissions radiophoniques.
Ce vendredi, il est prévu deux tables rondes ayant respectivement pour thème : "Rôle et responsabilité des journalistes en période de crise" et "la responsabilité du web journaliste face aux réseaux sociaux".

Le traditionnel match de football entre les professionnels des médias et les forces armées togolaises est prévu samedi. Et la boucle sera bouclée par un dîner de gala.
Rappelons qu’avec ses quatre-vingt-douze membres, le CONAPP demeure aujourd’hui, la principale organisation et la plus représentative des dirigeants et responsables de médias privés au Togo, qu’ils soient issus de la presse écrite, en ligne ou de l’audiovisuel.

  • Publié le jeudi 7 décembre 2017
  • Par Ambroisine MEMEDE
© Conapp-togo.com 2014 -   Credits - Mentions légales